Fonte des glaces : comprendre les causes et les conséquences

D'ici 2100, la moitié des glaciers de notre planète est condamnée à disparaître. Ils fondent plus vite que prévu. C'est le triste et alarmant constat révélé par des scientifiques du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). La fonte des glaces s'accélère. Elle touche à présent toutes les régions du monde, même celles qui étaient jusqu'alors épargnées. Il ne nous reste plus qu'à tout faire pour sauver l'autre moitié. Il n'est pas trop tard !

la fonte des glaciers

C'est quoi la fonte des glaces ?

La fonte des glaces fait référence à la réduction de la quantité de glace présente dans les calottes glaciaires, les glaciers et les banquises. Cette accélération de la disparition de nos glaciers ne résulte pas d'un phénomène naturel. En effet, la fonte des glaces est causée principalement par le réchauffement climatique dû aux émissions de gaz à effet de serre. Les principales sources d'émissions de gaz à effet de serre sont les activités humaines comme la combustion de combustibles fossiles pour la production d'électricité notamment, l'agriculture et l'élevage.

Selon une étude basée sur des observations satellitaires, le taux de fonte s'est envolé de 65% entre 1994 et 2017.Au total en moins de 25 ans, ce sont plus de 28 000 milliards de tonnes de glace qui ont disparu. C'est l'équivalent d'une couche de glace de 100 mètres d'épaisseur qui recouvrerait tout le Royaume-Uni !

Les conséquences de la fonte des glaces

Les effets sur la température et le climat

La fonte des glaces est d'autant plus préoccupante que les glaces jouent un rôle crucial dans le climat de la Terre. Les glaces agissent comme un régulateur. Les glaciers et les calottes glaciaires reflètent environ 80 % de la lumière solaire qui leur arrive, ce qui a pour effet de refroidir l'atmosphère environnante. Quand les glaces fondent, elles libèrent donc cette chaleur, ce qui augmente la température de l'atmosphère. Un cercle vicieux de réchauffement. Plus il fait chaud, plus les glaces fondent, plus la température augmente.

La fonte des glaces entraîne un certain nombre de conséquences qui augmentent les risques de catastrophes naturelles. En effet, la fonte des glaces provoque à son tour une augmentation considérable du niveau de la mer au niveau mondial. Les risques d'inondations côtières et d'effondrement des sols sont accrus.  Si nous n'agissons pas, au niveau mondial, d'ici à 2100, le niveau des océans pourrait grimper de plus d'un mètre, voire 3 mètres dans le pire des scénarios. Des villes entières comme Dacca au Bangladesh  pourraient se retrouver englouties par les eaux, menaçant ainsi les habitations des populations côtières. Des millions de personnes seraient donc contraintes de se déplacer.  

Ensuite, la fonte des glaces affecte également les cycles de l'eau, en modifiant les débits des rivières et les niveaux des lacs. Une menace sur les ressources en eau douce et pour les cultures. En effet, l'Antarctique par exemple concentre 70% des réserves d’eau douce. Mais, avec la fonte des glaces qui sévit, cette eau douce se mélange aux eaux salées des océans, appauvrissant les réserves mondiales.

Enfin, la fonte des glaces peut également perturber les systèmes météorologiques et augmenter les risques de catastrophes naturelles comme les tempêtes, les inondations...

Impact de la fonte des glaces sur les écosystèmes et les espèces

la fonte des glaces

Les milieux glaciaires abritent une grande diversité d'espèces, qui dépendent de ces milieux pour leur survie. La fonte des glaces perturbe les habitats naturels, ce qui a des conséquences sur la biodiversité.

La fonte des glaces peut entraîner la disparition des habitats naturels des espèces qui y vivent. Les ours polaires dépendent de la banquise de mer pour chasser les phoques. Les phoques de Weddell et les manchots Adélie dépendent quant à eux de la glace de mer pour se reproduire.

Ce phénomène peut également affecter les cycles alimentaires et les interactions entre les espèces. Les chaînes alimentaires sont alors aussi perturbées. Par exemple, la fonte des glaces de mer peut perturber les communautés de phytoplancton et de zooplancton qui se développent sous la glace. Ils sont consommés par de nombreuses espèces marines comme les poissons, les mollusques ou encore les crustacés. Lorsque ces communautés sont perturbées, cela peut avoir des répercussions sur toutes les espèces qui y sont liées, en remontant jusqu'aux prédateurs supérieurs comme les oiseaux de mer, les phoques, les ours polaires et les baleines.

Enfin, la fonte des glaces peut également affecter les espèces qui dépendent des milieux glaciaires pour leur migration. C'est le cas pour les oiseaux migrateurs ou les baleines. Elle peut aussi affecter les comportements reproducteurs des espèces comme les phoques et les manchots.

Il est donc important de protéger les milieux glaciaires pour préserver la biodiversité qui y est liée.

Quelles solutions face à ce phénomène?

Pour lutter contre la fonte des glaces et ses effets négatifs, il existe des solutions à grande échelle, mais aussi des actions plus individuelles. Il est urgent de limiter la hausse des températures, et de baisser les émissions de C02, et toutes les autres émissions de gaz à effet de serre qui participent au réchauffement climatique.

Face à ce phénomène mondial, c'est avant tout au niveau international que cela se joue. Les gouvernements doivent prendre leurs responsabilités et adopter des mesures efficaces. Pour cela, il peuvent se baser sur les recommandations du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). 

De façon plus individuelle, nous pouvons tous agir pour limiter la fonte des glaces en réduisant notre empreinte carbone. Nous pouvons adopter une consommation d'énergie plus responsable, utiliser des modes de transports respectueux de l'environnement comme le vélo. Lutter contre la fonte des glaces, c'est aussi adopter une alimentation plus durable. Consommer des produits locaux et durables permet de réduire les émissions liées au transport des produits et les impacts sur l'environnement. 

LIFE aussi s'engage. Lors des distributions alimentaires en faveur des plus démunis, tous les colis contiennent des produits qui sont achetés localement dans le pays, favorisant ainsi également l'économie locale.  Pour limiter son empreinte carbone, LIFE distribue également des sacs réutilisables. Une bonne alternative au plastique. En effet, la pollution plastique des océans est l'un des facteurs importants du réchauffement de la planète.

L'effort coordonné entre les gouvernements et les citoyens est essentiel pour une mise en œuvre réussie et efficace de ces mesures.

Prêt à contribuer ?

Je crée une collecte

Contribuez aux projets qui vous tiennent à cœur en créant une cagnotte solidaire en ligne avec LIFE ONG.
Lancer une collecte de fonds pour une association n’a jamais été aussi simple !

Partagez life autour de vous

Partagez autour de vous toutes les cagnottes solidaires pour créer un élan solidaire toujours plus grand !

https://life-ong.org
Fidya & Kaffara : Compenser les jours non-jeûnés en venant en aide aux plus démunis 🌟
Fidya & Kaffara 🌟
Je compense