Ensemble, construisons des puits en Afrique

Tourner le robinet pour avoir accès à l’eau potable est pour nous un geste banal. Dans certains pays africains, on en est loin. L’or bleu y est un luxe. D’après l’UNICEF plus de 263 millions de personnes vivent encore à plus de 30 min du premier point d’eau. Pourtant sur ce continent, il y a de l’eau ! On en compte plus de 5000 milliards de mètres cubes dans ses nappes phréatiques. Alors pourquoi ce paradoxe ? L’Afrique souffre d’une mauvaise gestion de cette ressource naturelle essentielle. Mais nous avons la possibilité de changer cela ! Il existe une solution pour fournir aux populations de l’eau potable à proximité de leur lieu de vie : le forage de puits. Ils leur apportent l’indispensable et même bien davantage : des perspectives de développement économique et social.

Alors, si le constat peut sembler préoccupant, nous pouvons unir nos forces pour transformer ces défis en victoire. Ensemble, nous avons le pouvoir de bâtir un avenir meilleur pour ces populations grâce à la construction de puits. Chaque geste, chaque action compte !

puits afrique

Le défi de l'accès à l'eau potable en Afrique

En Afrique, l’accès à l’eau potable, bien que complexe, est une bataille menée avec courage par de nombreuses communautés. Oui, selon les Nations Unies, seulement 1 Africain sur 4 bénéficie actuellement d’un accès à une source d’eau sûre, mais cette réalité peut changer. Les difficultés auxquelles sont confrontées les populations sont bien réelles. Gardons toujours à l’esprit qu’à travers elles se dessinent des opportunités de transformation grâce à la prise de conscience collective et à des actions concertées.

Rendre les points d’eau accessibles

Parmi les défis rencontrés, l’éloignement des sources d’eau est un problème de taille. Impensable pour nous ? Et pourtant, chaque jour, de nombreux Africains doivent marcher de longues heures pour parvenir à un point d’eau. En milieu rural, la situation est particulièrement préoccupante et en ville les infrastructures d’approvisionnement en eau manquent.

Assurer la potabilité de l’eau

En plus d’être éloignées, les sources d’eau en Afrique sont souvent non potables. Il existe plusieurs raisons à cela :

Le manque d’infrastructures adaptées :Beaucoup de régions d’Afrique, notamment dans les zones rurales, manquent d’infrastructures de traitement de l’eau et de distribution d’eau potable. Le fait de dépendre de sources naturelles comme des lacs ou des rivières expose les villageois à de l’eau contaminée par des agents pathogènes.

La contamination microbiologique : Les bactéries, virus et parasites présents dans l’eau peuvent causer des maladies, dites hydriques, comme la diarrhée, le choléra, la poliomyélite, ou la fièvre typhoïde. Elles sont l’une des principales sources de mortalité à l’échelle mondiale. 2.6 millions de personnes dont 361 000 enfants de moins de 5 ans en meurent chaque année dans le monde !

- La contamination chimique : En plus de la contamination microbiologique, on peut trouver de nombreuses sources d’eau contenant des produits chimiques agricoles ou des polluants industriels.

Pallier à la sécheresse et au changement climatique

Beaucoup de sources d’eau sont saisonnières. Elles ne sont disponibles qu’une partie de l’année. La sécheresse qui s’installe toujours plus réduit ainsi d’autant l’accès à l’eau potable.

Limiter les conflits et l’instabilité politique

La pénurie d’eau est un facteur important de conflits. Autour du lac Tchad par exemple la violence est de mise entre ceux qui en ont besoin et ceux qui ne veulent pas faire de compromis. Ces tensions et l’instabilité politique perturbent les infrastructures d’eau et d’assainissement et rendent l’accès à l’eau encore plus difficile.

Prévoir le boom de la population

L’Afrique, notamment subsaharienne, est en pleine croissance démographique même si les situations sont extrêmement variées entre les pays et entre zones rurales et urbaines. Les besoins en eau s’accroissent tant pour l’usage domestique que pour le secteur agricole.

Les puits, une promesse d’avenir ?

Dans ce contexte, forer des puits à proximité des communautés locales contribue largement à améliorer leur vie quotidienne. Et si l’accès facile à l’eau potable qu’ils permettent est le premier bénéfice qui nous vient à l’esprit, il n’est que le point de départ vers un avenir meilleur !

SAMIA PUITS

Vers plus d’éducation, plus d’opportunités

Savez-vous que la collecte de l’eau pour la famille est la plupart du temps prise en charge par les femmes et les enfants et ceci au détriment de l’éducation de ces derniers ? Sans de longues heures de marche, ils peuvent enfin se rendre plus facilement à l’école. Les femmes de leur côté vont disposer de plus de temps pour travailler et saisir des opportunités d’emploi ou s’engager dans des activités productives. La mise en place d’un puits participe ainsi à briser les cycles de la pauvreté et l’inégalité entre les sexes. Mais ce n’est pas tout ! Ils permettent aussi aux femmes d’être mieux protégées, car désormais elles n’empruntent plus de chemins parfois dangereux pour elles.

La garantie d’une santé meilleure

Forer un puits c’est creuser profondément dans le sol pour atteindre une source d’eau souterraine, généralement une nappe phréatique. Ces eaux ont la chance d’être moins vulnérables aux fluctuations saisonnières, aux conditions climatiques et aux contaminations. Boire cette eau propre et potable permet à la population d’être en meilleure santé et le taux de mortalité infantile diminue considérablement.

Une plus grande sécurité alimentaire

Les puits assurent l’irrigation des terres agricoles et comme dit précédemment, l’eau y est plus stable et fiable. Grâce à eux, les villageois voient leur production de denrées augmenter et leur bétail peut s’abreuver !

Des vecteurs de développement économique

L’eau est indispensable aux agriculteurs, artisans et entrepreneurs. Elle favorise la création d’entreprises locales et stimule le développement économique. Construire un puits est donc moteur de croissance pour les communautés. Ils leur ouvrent la voie à un avenir plus prospère.

Comment se passe la construction d’un puits en Afrique ?

Tous les puits ne sont pas les mêmes. La technique de construction et de forage choisie dépend des besoins de la population, des conditions locales, de la profondeur à laquelle l’eau se trouve et du financement disponible. Plusieurs types de puits s’adaptent aux spécificités locales, mais concentrons-nous sur ceux que LIFE met en place :

Le puits de village : creusé à 20 mètres, et équipé d’une pompe mécanique ou électrique, il procure de la joie et de l’espoir à 500 villageois.

- Le puits de ville ou château d’eau : creusé à 60 mètres, il intègre une pompe électrique alimentée par des panneaux solaires. Grâce à lui, le quotidien de 1000 personnes peut être considérablement amélioré.

eau potable Afrique

Agissons tous ensemble, mais avec qui ?

Dans cette grande mission d’apporter de l’eau potable à l’Afrique, des organisations internationales telles que notre ONG LIFE, l’UNICEF, l’OMS ou des ONG comme Solidarités International, se mobilisent pour construire des puits. Des organisations locales travaillent aussi activement.

Depuis 2009, notre ONG s’engage sans relâche pour fournir un accès à l’eau potable notamment en Afrique. LIFE a déjà permis à des milliers de personnes d’avoir accès à une source de vie avec la réalisation de plus de 2000 forages dans 12 pays. En offrant une source de vie en Afrique avec LIFE nos Lifechangers ont accès aux coordonnées GPS du point d’eau, à des photos et des vidéos des travaux, etc. Ils sont informés en temps réel de l’avancement du projet. Ainsi, ils peuvent découvrir avec joie leur générosité en action qui change des vies.

Surmontons les défis

La mobilisation de tous ces acteurs porte ses fruits ! Les puits se multiplient en Afrique et de nombreux progrès sont à relever depuis quelques années. Cependant, il est clair qu’il faut continuer à se retrousser les manches et à surmonter certains obstacles. Ensemble, nous pouvons arriver à réaliser les 17 objectifs du Développement Durable (ODD) d’ici 2030, notamment dans le domaine de l’accès à l’eau !

Augmenter les ressources financières

De nombreuses régions africaines n’ont pas les moyens d’entreprendre des projets de forage de puits. Des solutions et techniques aident à réduire les coûts (reconsidération du matériel habituellement utilisé, taille du puits, etc.), mais l’enjeu financier demeure. C’est pour cela que l’action et l’investissement de tous sont indispensables. Chaque don est une pièce qui contribue au comblement du déficit de financement !

Garantir l’entretien et la durabilité des puits

essentiel. Pour que les communautés locales puissent l’assurer, elles doivent être formées à leur entretien et à l’hygiène. C’est pour cela que chez LIFE, lors de chaque construction de puits, nous mettons tout en œuvre pour qu’elles deviennent autonomes. Nous organisons un comité de gestion de l’eau composé de membres de la population locale qui va veiller à la protection du puits et à son entretien. Mais ce n’est pas tout ! Une sensibilisation aux bonnes pratiques est aussi effectuée auprès des futurs utilisateurs et un système d’audit assure la vérification régulière du fonctionnement du dispositif et la qualité de l’eau.

Mieux gérer les ressources en eau

Plus nous construirons de puits, plus nous contribuerons à une meilleure gestion des ressources en eau. Distribuant une eau provenant des nappes phréatiques ou de sources d’eau souterraine, ils réduisent d’autant la pression exercée sur les eaux de surface. Le forage de puits en Afrique est bien plus qu’une simple initiative. C’est une promesse d’espoir, de santé et d’épanouissement. C’est un engagement envers l’amélioration de la qualité de vie des communautés locales, un investissement dans l’éducation et une voie vers un avenir plus prometteur. Il reste encore beaucoup de travail à faire, mais, ensemble, nous pouvons être le changement que nous voulons voir en Afrique. Chaque geste compte, chaque puits creusé est une étape vers un avenir plus radieux pour tout un continent. Rejoignez-nous pour faire la différence et devenez un Lifechanger ! Chaque geste compte. Ensemble, nous pouvons faire la différence en offrant l’accès à l’eau potable en Afrique.

Prêt à contribuer ?

Je crée une collecte

Contribuez aux projets qui vous tiennent à cœur en créant une cagnotte solidaire en ligne avec LIFE ONG.
Lancer une collecte de fonds pour une association n’a jamais été aussi simple !

Partagez life autour de vous

Partagez autour de vous toutes les cagnottes solidaires pour créer un élan solidaire toujours plus grand !

https://life-ong.org
Fidya & Kaffara : Compenser les jours non-jeûnés en venant en aide aux plus démunis 🌟
Fidya & Kaffara 🌟
Je compense