La sécurité hydrique dans le monde : défis et opportunités

Sans sécurité hydrique, la santé humaine et l'environnement sont en danger. L’accès à une eau propre et sûre est essentiel. Pourtant, ce droit est de plus en plus menacé dans le monde. Les besoins en eau suscitent une concurrence toujours plus vive. La croissance démographique, l’urbanisation galopante, le changement climatique font pression sur elle. Au cœur de ces défis, brillent cependant des opportunités prometteuses. À travers des initiatives innovantes et une coopération internationale renforcée, tous ensemble nous sommes capables de façonner un avenir où l’eau est une source d’abondance et d’espoir pour tous.

Qu’est-ce que la sécurité hydrique ? 


La sécurité hydrique est la capacité d’une population à accéder à une quantité suffisante d’eau potable et salubre pour répondre à ses besoins domestiques, agricoles, industriels et environnementaux. Boire, se laver, préparer de la nourriture, maintenir une hygiène adéquate, soutenir les activités économiques et environnementales, etc.  La sécurité hydrique rend tout cela possibles. Elle est donc essentielle à la bonne santé de la population, à la sécurité alimentaire, à la réduction de la pauvreté et à un développement économique durable.

Les défis de la sécurité hydrique dans le monde


Si la sécurité hydrique est un enjeu crucial pour la survie et le bien-être de l’humanité, elle est pourtant menacée par de nombreux défis. Quels sont-ils ?


La pénurie d’eau potable


La pénurie d’eau est un défi mondial croissant, affectant tous les continents, et en particulier les zones de l’Afrique subsaharienne, l’Asie centrale et le Moyen-Orient. En Afrique subsaharienne, seulement 24 % de la population a accès à l’eau potable ! Elle touche des milliards de personnes autant dans les villes que dans les zones rurales. Selon un rapport des Nations Unies, plus de 2 milliards de personnes vivent dans des pays souffrant d’un stress hydrique élevé. Cette crise est due à une combinaison de facteurs, notamment le changement climatique, la croissance démographique et l’augmentation de la demande en eau dans les secteurs de l’agriculture, de l’industrie et de l’énergie. Et si rien ne change, la demande mondiale en eau devrait augmenter de 55 % d’ici 2050 selon l’ONU. Cette situation rendra la gestion de l’eau encore plus difficile.

photo d'un puits à sec, sécheresse au Mali
Puits à sec au Niger, 2023

Le changement climatique


Le changement climatique a un impact significatif sur la disponibilité et la qualité de l’eau dans le monde. Les sécheresses, les inondations et les tempêtes sont de plus en plus fréquentes et intenses, ce qui rend la gestion de l’eau plus difficile. Selon un rapport du GIEC, il pourrait réduire de 20 % la disponibilité en eau douce dans certaines régions d’ici 2050. En outre, la fonte des glaciers et l’élévation du niveau de la mer peuvent perturber les sources d’eau douce et augmenter la salinité de l’eau dans certaines zones.


La croissance démographique


Selon les prévisions, la population mondiale devrait atteindre 9,6 milliards d’ici 2050. Avec cette croissance démographique soutenue, la demande en eau pour la consommation humaine, l’agriculture et l’industrie sera toujours plus forte. La pression sur les ressources en eau disponibles n’est pas près de s’atténuer. Elle met en lumière l’urgence de mises en place de politiques de gestion efficace des ressources hydriques.


L’émergence des villes
 


En outre, l’urbanisation rapide est également à l’origine d’une augmentation de la demande en eau. Les villes, où vivent déjà plus de la moitié de la population sur la planète, utilisent de grandes quantités d’eau pour répondre aux besoins de leurs habitants, de l’industrie, des services, et de l’agriculture. Et pour ne rien arranger, l’urbanisation peut entraîner une pollution accrue des sources d’eau, en raison de l’augmentation des déchets et des eaux usées. L’assainissement de l’eau dans le monde est d’ailleurs un autre grand défi mondial ! Ces facteurs combinés rendent la gestion durable de l’eau de plus en plus difficile, en particulier dans les zones où les ressources en eau sont déjà limitées.


La pollution de l’eau


La pollution de l’eau est un problème majeur dans de nombreuses régions du monde, en particulier dans les pays en développement. Les déchets industriels et agricoles, les eaux usées et les produits chimiques sont autant de sources de pollution qui menacent la qualité de l’eau et la santé humaine. D’après un rapport de l’OMS, environ 2,2 millions de personnes dans le monde meurent chaque année de maladies diarrhéiques liées à l’eau contaminée et à un assainissement insuffisant. En outre, la pollution de l’eau peut également avoir des effets néfastes sur l’environnement et la biodiversité.


Construction de sanitaires par l'ONG LIFE au Mali, 2019
Construction de sanitaires par notre ONG LIFE, Mali, 2019

Les opportunités pour améliorer la sécurité hydrique dans le monde


L’amélioration de la sécurité hydrique mondiale est un défi complexe, mais il existe des opportunités prometteuses pour y parvenir grâce à des approches novatrices et durables. Chacun à notre échelle nous pouvons y travailler.


La constructions de puits et de sanitaires


Construire des puits et des sanitaires est essentiel pour garantir la sécurité hydrique. Ils fournissent un accès à une eau potable sûre, en améliorant l’hygiène et en soutenant la production alimentaire et le bien-être des populations. Ils contribuent à leur autonomisation et leur développement en leur donnant un meilleur contrôle sur leurs ressources en eau. Les communautés dotées de systèmes d’eau et d’assainissement adéquats sont mieux équipées pour faire face aux défis tels que les sécheresses, les inondations et les maladies d’origine hydrique.

Chez LIFE, avec notre programme OASIS , nous construisons partout dans le monde des puits d’eau potable, des châteaux d’eau, mais aussi des sanitaires. En cas d’urgence, tel que lors d’épisodes de sécheresse, nous apportons également de l’eau aux communautés dans le besoin. Au Kenya, dans la région de Trans-Nzoia dans le district de Kimini, nous avons installé une station d’épuration et d’embouteillage. Elles améliorent le quotidien de 4 villages et l’école d’Upendo. Plus de 2500 familles auront accès à l’eau potable. L’usine d’embouteillage va assurer des revenus à l'école et fournira de l’eau aux comtés arides et semi-arides de Turkana, Samburu et Eyen, ainsi qu’aux zones de camps de réfugiés de Kakuma et Daadab.

Inauguration d'un puits d'eau potable par l'ONG LIFE, Guinée, 2023
Inauguration d'un puits d'eau potable réalisé par notre ONG LIFE, Guinée, 2023

La collecte et le stockage de l’eau de pluie


La mise en place d’infrastructures de collecte et de stockage de l’eau de pluie représente un enjeu crucial dans les régions arides. Ce processus permet non seulement d’augmenter la disponibilité en eau, mais également de répondre aux besoins croissants en irrigation, en approvisionnement en eau potable, en assainissement et autres services.

L’agriculture durable 


L’agriculture est l’un des secteurs les plus consommateurs d’eau dans le monde, représentant environ 70 % de la consommation d’eau douce. Se tourner vers des pratiques durables peut aider à réduire la demande en eau en utilisant des techniques telles que l’irrigation au goutte-à-goutte, la rotation des cultures et la culture de plantes résistantes à la sécheresse.

L’innovation technologique


Les technologies permettant la désalinisation de l’eau de mer ou la réutilisation des eaux usées contribuent à une plus grande disponibilité en eau dans le monde. De leur côté, les outils numériques aident également à préserver les ressources et à optimiser la gestion de l’eau. Comment ? Grâce à la transmission de données en temps réel. L’irrigation de précision par exemple utilise des capteurs et des systèmes d’irrigation automatisés pour fournir la quantité précise d’eau nécessaire aux cultures. Elle réduit les risques de gaspillage et maximise l’efficacité de l’irrigation. Des satellites et des drones peuvent surveiller les ressources en eau, mesurer les niveaux des lacs, des rivières et des nappes phréatiques. La détection des fuites dans les réseaux de distribution d’eau est également rendue possible grâce à des sondes et capteurs connectés.

La gestion durable des ressources en eau


La gestion durable des ressources en eau est une approche intégrée qui vise à assurer la disponibilité et la qualité de l’eau pour les générations actuelles et futures, tout en préservant l’intégrité des écosystèmes aquatiques. Elle fait appel à des pratiques telles que la conservation de l’eau, la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), la protection des sources d’eau et la restauration des écosystèmes aquatiques. L’implication des communautés locales est essentielle à sa réussite.

L’éducation et la sensibilisation


L’éducation et la sensibilisation sont des outils essentiels pour améliorer la sécurité hydrique dans le monde. Ils peuvent aider à informer le public sur l’importance cruciale de l’eau, les défis auxquels nous sommes confrontés et les solutions disponibles. Les organisations qui travaillent à sensibiliser et à éduquer sur la sécurité hydrique sont nombreuses et variées. On peut citer parmi elles : WaterAid, Project WET (Water Education for Teachers), Global Water Partnership, Water, Peace and Security (WPS), Global Water Security (GWS), et bien sur notre ONG LIFE. Toutes contribuent à motiver le développement de politiques et de stratégies efficaces pour garantir un accès durable à l’eau pour tous.


l'école pour tous par l'ONG LIFE au Mali
Mali, 2022

 

Les partenariats public-privé


Les partenariats public-privé peuvent contribuer à améliorer la gestion de l’eau, à favoriser l’accès aux services d’eau potable et d’assainissement, ainsi qu’à promouvoir la durabilité environnementale. Les entreprises peuvent apporter des compétences techniques et financières, tandis que les gouvernements peuvent faciliter le processus en fournissant un cadre réglementaire et des infrastructures adéquates.

La coopération internationale


La coopération internationale est essentielle pour une gestion efficace de l’eau, en particulier dans les villes et les pays confrontés à des défis hydriques complexes. Elle joue un rôle crucial dans la résolution des conflits liés à l’eau, dans le partage des données et des informations sur l’eau. Elle est également garante de la promotion de politiques et de gouvernance favorisant une gestion durable des ressources hydriques. Cette notion de coopération et de gouvernance partagée est essentielle pour assurer une gestion équitable et équilibrée des ressources en eau à l’échelle mondiale.

La sécurité hydrique dans le monde est un défi complexe qui nécessite une approche intégrée et collaborative. Les défis auxquels nous sommes confrontés sont importants, mais il existe également de nombreuses opportunités pour améliorer la disponibilité et la qualité de l’eau pour tous. En travaillant ensemble, nous pouvons favoriser un développement durable et créer un avenir prospère pour les générations actuelles et futures.

Agissons ensemble pour développer l'accès à l'eau potable dans le monde

Prêt à contribuer ?

Je crée une collecte

Contribuez aux projets qui vous tiennent à cœur en créant une cagnotte solidaire en ligne avec LIFE ONG.
Lancer une collecte de fonds pour une association n’a jamais été aussi simple !

Partagez life autour de vous

Partagez autour de vous toutes les cagnottes solidaires pour créer un élan solidaire toujours plus grand !

https://life-ong.org
🤝🧡CAGNOTTE SOLIDAIRE : Créez une collecte avec vos proches en quelques clics !
Créer une collecte
🤝🧡 CAGNOTTE SOLIDAIRE