L’accès à l’eau potable dans le monde : une nécessité dans la lutte contre la faim

Imaginez un monde où chacun aurait accès à l'eau potable. Malheureusement, ce n'est pas la réalité pour plus de 2 milliards de personnes dans le monde selon l’ONU. Soit l’eau est loin de leur domicile, soit elle est insalubre. Cette crise de l’eau a des répercussions sur la santé, l’éducation et l’économie. Elle est également préjudiciable à la lutte contre la faim. Un approvisionnement en eau insuffisant rend en effet difficile la production agricole et la sécurité alimentaire. Mais cette situation n’est pas inéluctable. États, ONG, associations, collectivités, particuliers, nous pouvons travailler tous ensemble. Notre objectif : garantir un accès équitable à l’eau potable pour tous et réduire la faim dans le monde.

Les défis autour d’une ressource vitale : l’eau potable


Notre nourriture dépend de l’eau


L’accès à l’eau est indispensable à l’agriculture
. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), environ 70 % des eaux douces prélevées dans le monde y sont consacrées. De la disponibilité de ressources adéquates en eau dépend donc la production d’aliments sains et nutritifs, indispensables pour répondre aux besoins de la population toujours plus grands et pour lutter contre la faim.

Dans les régions où l’eau est rare, les rendements agricoles sont régulièrement faibles, entraînant une augmentation des prix des denrées et une insécurité alimentaire accrue pour des millions de personnes. Cette situation affecte particulièrement les petits exploitants agricoles, qui manquent souvent des moyens nécessaires pour investir dans des systèmes d’irrigation coûteux à même de garantir des récoltes suffisantes.

Par ailleurs, la difficulté d’accès à l’eau potable dans le monde a des répercussions sur la santé des animaux d’élevage. Elle compromet leur productivité et leur capacité à fournir des produits tels que le lait, la viande et les œufs, essentiels à une alimentation équilibrée de la population. Garantir un accès suffisant à l’eau potable est donc crucial non seulement pour les humains, mais aussi pour le bien-être des animaux.

 

 

construction de puits en Afrique au Bénin par l'ONG LIFE
Inauguration du puits construit par l'ONG LIFE dans le village d’Aizando, Bénin, 2023

Le saviez-vous ?   Dans les pays en développement, 90 % de l’eau douce disponible est consacrée à l’irrigation des terres, tandis que ce chiffre descend à 40 % dans les pays industrialisés. Cette disparité s’explique par des niveaux de précipitations plus faibles et une croissance démographique rapide entraînant une demande croissante pour les productions agricoles.


L’eau non potable et la dénutrition


Quand on pense à la famine, on pense forcément au manque de nourriture. Mais l’accès à l’eau potable et aux toilettes est tout aussi important ! En effet, la consommation d’eau non potable, mais également l’absence de systèmes d’assainissement et de bonnes conditions d’hygiène peut entrainer la dénutrition. Le corps manque de nutriments essentiels, est dans l’incapacité de les absorber à cause de diarrhées répétitives, et d’infections diverses dues aux bactéries, virus et parasites contaminant les sources d’eau. Selon l’OMS, environ 50 % des cas de dénutrition chez les enfants sont liés à des infections dues à l’eau non potable, aux mauvaises conditions d’assainissement et aux pratiques non hygiéniques, dont le fait de ne pas se laver les mains avec du savon. Il est donc crucial d’améliorer non seulement l’accès à l’eau potable dans le monde, mais aussi aux services d’assainissement pour lutter contre ce fléau.

Au Bangladesh, dans le village de Fulzanmura (district de Cox’s Bazar, Matarbari), notre ONG LIFE ,dans le cadre de sa campagne OASIS, a installé 92 latrines afin de rendre meilleur le quotidien et le bien-être des 984 habitants. 2 d’entre elles répondent aux besoins des personnes en situation de handicap. Dans le district de Moulvibazar, nous avons mis en place 10 latrines permettant à 551 personnes de bénéficier d’installations sanitaires adéquates.

Construction de latrines et sanitaires par l'ONG LIFE au Bangladesh
Construction de latrines par l'ONG LIFE, Bangladesh, 2023

 

À noter : selon l’UNICEF, plus de 2,3 milliards de personnes n’ont pas accès à des toilettes adéquates !


Le défi du changement climatique


Le changement climatique et les phénomènes météorologiques extrêmes, tels que les sécheresses et les inondations, constituent une menace croissante pour les ressources en eau. Ces défis mettent en péril à la fois la qualité et la quantité des eaux dont dépendent des communautés entières. Les familles vivant dans des régions soumises à un très fort stress hydrique peinent toujours plus pour accéder à l’eau potable. Cette quête incessante les contraint souvent à quitter leur foyer, les rendant ainsi plus vulnérables aux maladies et à l’insécurité alimentaire.

Plus de 1,42 milliard de personnes, dont 450 millions d’enfants vivent dans des zones où le risque de manquer d’eau est élevé. Selon un rapport de l’UNICEF, la Corne de l’Afrique, par exemple, est confrontée à l’épisode de sécheresse le plus grave qu’elle ait connu depuis 40 ans. Des milliers de personnes quittent leur village, laissant derrière eux leurs récoltes et leur bétail. Dans ce contexte, le risque de malnutrition augmente. 

femme portant de l'eau d'un puits construit en Afrique au Mali par l'ONG LIFE
Femme portant de l’eau au Mali, 2021


La croissance démographique, l’urbanisation et l’industrialisation


La croissance démographique s’accélère de manière exponentielle dans le monde. Il faut nourrir une population en constante augmentation, ce qui se traduit par une demande accrue en eau pour l’agriculture. Par ailleurs, les niveaux de vie connaissent une augmentation significative ce qui implique une consommation plus importante d’eau par personne, notamment dans les pays en voie de développement. En effet, on y observe une occidentalisation des habitudes de consommation, tant sur le plan alimentaire que matériel. Les régimes alimentaires s’y modifient avec une préférence de plus en plus marquée pour des denrées dont la production exige une quantité considérable d’eau (café, viande de bœuf, etc.). Cette augmentation de la demande en eau est d’autant plus préoccupante lorsque l’on considère que déjà des millions de personnes n’ont pas accès à une source d’eau potable sûre et propre.

construction de puits en Afrique au Bénin  par l'ONG LIFE
Bénin, 2021

Les solutions pour améliorer l’accès à l’eau potable et réduire la faim dans le monde


Investir dans les infrastructures d’eau


En construisant des puits, des forages et des systèmes d’irrigation, nous pouvons garantir un accès fiable à l’eau potable pour les communautés du monde entier. Ces investissements peuvent également créer des emplois locaux et stimuler le développement économique.

Chez LIFE, nous multiplions les opérations de constructions de puits. En 10 ans, plus de 2000 projets ont été mis en œuvre dans 10 pays différents. En Guinée, par exemple, et plus précisément dans les villages de Kindia, Boké, Kaporo et Koyahnotre, notre ONG a mis en place 4 forages électriques munis de châteaux d’eau. Ce programme permet d’améliorer l’accès à l’eau potable pour près de 11 500 personnes, ce qui va contribuer à augmenter la production alimentaire et à réduire la faim dans le secteur.

 

Inauguration d'un puits d'eau potable en Afrique par l'ONG LIFE, Guinéee
Inauguration d'un puits d'eau potable construit par l'ONG LIFE, Guinée, 2023

Promouvoir les technologies innovantes


Les filtres à eau, les systèmes de récupération d’eau de pluie et les toilettes sèches sont autant de technologies innovantes qui peuvent aider à améliorer l’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement dans le monde. En encourageant l’adoption de ces technologies, les maladies liées à l’eau insalubre diminuent et la qualité de vie des communautés augmente.


Promouvoir l’agriculture durable


Adopter des pratiques agricoles durables, tel que l’agroécologie et l’agriculture biologique assurent l’amélioration de la qualité des sols. Elles permettent aussi de réduire l’utilisation d’engrais chimiques et de pesticides, et de produire des aliments tout en préservant les ressources en eau.


Éduquer les communautés aux pratiques d’hygiène et d’assainissement


En enseignant aux communautés les pratiques d’hygiène et d’assainissement de base, telles que le lavage des mains et la désinfection de l’eau, il est possible de réduire les maladies diarrhéiques et la sous-nutrition chez les enfants.


Améliorer la gouvernance de l’eau
 


Il est important d’assurer une gestion durable et équitable de l’eau. Pour cela, les institutions chargées de la gestion de l’eau doivent être renforcées, la transparence et la responsabilité promues, et la participation des communautés locales encouragée.


Renforcer la coopération internationale
 


En travaillant ensemble, en partageant les connaissances, les technologies et les ressources, les pays peuvent renforcer leur capacité à garantir le droit fondamental d’accès à une source d’eau potable sûre et propre à travers le monde. Selon un rapport récent sur la sécurité alimentaire, une coopération internationale accrue est essentielle pour assurer un approvisionnement en eau adéquat et durable, tout en répondant aux défis de la faim et de la malnutrition. En collaborant sur des initiatives telles que le partage des meilleures pratiques en matière de gestion des ressources hydriques, le développement de technologies innovantes pour l’assainissement et l’amélioration des infrastructures, les pays peuvent travailler de concert pour relever ces défis mondiaux cruciaux.

 

L’accès à l’eau potable dans le monde est indissociable de la lutte contre la faim. En garantissant à chaque population un accès fiable à cette ressource vitale, nous pouvons non seulement améliorer la santé et le bien-être de millions de personnes, mais aussi renforcer la sécurité alimentaire à l’échelle mondiale. Cependant, pour véritablement transformer les conditions de vie des personnes, il est nécessaire de prendre en compte d’autres éléments clés tels que l’assainissement et l’hygiène. Il est impératif que la communauté internationale redouble d’efforts pour garantir un accès équitable à ces services essentiels, afin de construire un avenir où chaque individu, quelle que soit sa situation, puisse vivre en bonne santé et en sécurité.

 

 

Prêt à contribuer ?

Je crée une collecte

Contribuez aux projets qui vous tiennent à cœur en créant une cagnotte solidaire en ligne avec LIFE ONG.
Lancer une collecte de fonds pour une association n’a jamais été aussi simple !

Partagez life autour de vous

Partagez autour de vous toutes les cagnottes solidaires pour créer un élan solidaire toujours plus grand !

https://life-ong.org
🤝🧡CAGNOTTE SOLIDAIRE : Créez une collecte avec vos proches en quelques clics !
Créer une collecte
🤝🧡 CAGNOTTE SOLIDAIRE