Bénévolat : une jeunesse engagée

La jeune génération se lève et s'engage de plus en plus dans le bénévolat. Elle est prête à transformer le monde avec une énergie et une passion inégalées. Selon une étude du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse, en 2022, 45 % des personnes âgées de 16 ans et plus ont participé à des actions bénévoles, contre 36 % en 2016. 85 % des collégiens envisagent de le faire ! Cette augmentation significative révèle un intérêt croissant des nouvelles générations pour le bénévolat. Motivées par un désir de solidarité, elles veulent contribuer positivement à la société, développer des compétences et se forger une identité sociale. Les associations ont besoin de leur énergie, de leur enthousiasme. Comment font-elles pour les attirer et les fidéliser ?


Comment les jeunes veulent-ils faire du bénévolat ?


Leurs motivations sont variées. Une enquête de France Bénévolat, réalisée en 2018, dévoile ce qui les attire dans le bénévolat, ce qu’ils y privilégient et ce qu'ils évitent.


Du bénévolat d’action plutôt que du bénévolat de projet


Ils rejettent massivement les institutions, notamment politiques, tout en valorisant la famille et la solidarité, qui représentent des valeurs de proximité. S'ils ont une meilleure opinion des associations que des autres institutions, elle l'est souvent par défaut. Pour les séduire, elles doivent donc absolument rester des lieux d’action concrète sans nécessité d’un engagement durable. Ils veulent du concret et du réactif !
Cette préférence est accentuée par la culture de l’immédiateté engendrée par la révolution numérique dans laquelle cette génération est née.
L'objectif des nouvelles générations est de rendre le monde vivable autour d’eux et non pas de le changer radicalement. Ils veulent avoir un impact tangible et immédiat et aborder des enjeux mondiaux par le biais d’initiatives locales.


Un mode de fonctionnement horizontal


Les modes d’organisation horizontaux dans la gouvernance et le fonctionnement des structures les motivent. Autonomie et présence d'un cadre informel inspirent leur investissement. Ils s'épanouissent dans un environnement où chacun exerce influence et pouvoir en fonction de ses actions. Cette approche encourage l’initiative et l’engagement.


De la reconnaissance et de la confiance


Les nouvelles générations répondent mieux à des sollicitations concrètes et à des projets où ils se sentent nécessaires et en confiance. Les discours généraux sur l’engagement ont sur eux peu d’impact ! Ils doivent se sentir  écoutés, utiles et reconnus.

Bénévoles lors de l’opération 1 euro = 1 repas de l’ONG LIFE au Kenya, 2023

L’importance des projets collectifs


Les 18 – 30 ans ont un grand besoin de collectif. Les associations doivent adapter leur approche, en proposant des missions qui leur permettent de s’impliquer ensemble plutôt qu'individuellement.


Comment une association peut-elle attirer de jeunes bénévoles ?


Les associations ont bien compris l’importance d’intégrer les nouvelles générations dans leurs actions. Elles développent des stratégies spécifiques pour séduire cette tranche d’âge dynamique et motivée. Quelles sont-elles ?:


Des missions adaptées et valorisantes
 


De nombreuses structures mettent en avant des missions courtes et variées, adaptées aux disponibilités et aux compétences de chaque bénévole.

Chez LIFE, les jeunes bénévoles peuvent nous rejoindre sur des opérations courtes ou plus longues dans des domaines très variés d'action, mais complémentaires : environnement, sécurité alimentaire, éducation, eau et assainissement. Ils peuvent également participer à des interventions d’urgence. Au Maroc par exemple, leur investissement a toujours été important dans nos actions, mais l’a été tout particulièrement lors de notre récente intervention d’urgence post-séisme en septembre 2023. La tranche d’âge de la majorité d'entre eux était de 20 et 28 ans. 
Lors de notre dernière campagne 1 €/1 repas en France, de nombreux jeunes bénévoles sont également venus apporter une aide précieuse pour distribuer nos colis et nos repas chauds. Une trentaine, principalement âgés de 18 à 26 ans, a participé à cette campagne. Nous recevons quasi quotidiennement des candidatures de jeunes qui veulent venir nous aider et apporter du réconfort à ceux qui en ont besoin. En France comme d’autres pays, l’élan de solidarité lors de nos différentes opérations est réel.

Bénévoles lors d'une mission d'aide alimentaire au Liban, 2023.

Des programmes de formation et d’accompagnement


Pour fidéliser les bénévoles, les associations peuvent mettre en place des programmes de formation et d’accompagnement gratuits.
La Croix rouge française par exemple propose en plus de ses missions de secours et d’aide humanitaire, des formations en secourisme, gestion de projet, communication et autres compétences utiles.
Afin d’épauler ses bénévoles dans leur mission d’aide aux personnes âgées isolées, les Petits Frères des Pauvres donnent des formations sur l’accompagnement, le soutien psychologique et la gestion de projets sociaux. Depuis 2007, plusieurs centaines de sessions par an sont suivies par plusieurs milliers de personnes.


L’utilisation des outils numériques
 


Les associations utilisent également les outils numériques pour recruter et coordonner les bénévoles, et aussi pour leurs programmes de formation. La plateforme gouvernementale JeVeuxAider.gouv.fr recense des missions de bénévolat ponctuelles et de courtes durées proposées par différentes organisations. Notre ONG LIFE y est présente (Association LIFE - devenez bénévole dans l’association LIFE - JeVeuxAider.gouv.fr.
Tous bénévoles fait de même ou encore la plateforme Benenova.
Ces outils facilitent la mise en relation entre les organisations et les bénévoles, rendant l’engagement plus accessible et attractif.


Soutenir les bénévoles, un indispensable !


Pour maintenir l'engagement des bénévoles, les associations mettent en place divers dispositifs pour les accompagner :


La reconnaissance de l’engagement
 


Pour valoriser l’engagement des nouvelles générations, certaines associations délivrent des attestations de bénévolat et des certificats de compétences.
Le dispositif « Passeport Bénévole », organisé par France Bénévolat, permet de consigner les expériences bénévoles et les compétences acquises. Cette reconnaissance officielle est souvent utile lors de recherches d’emploi ou d’inscriptions à des programmes éducatifs. 

Samia Orosemane, Brahim trésorier chez LIFE, Redouane Behache, lors de la campagne 1 euro = 1 repas, Madagascar, 2023.

Un soutien financier 


Des aides financières sont également disponibles pour encourager le bénévolat des nouvelles générations. En France, le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) propose des subventions pour les projets portés par les jeunes.

Le saviez-vous ? : En 2023, le FDVA a permis de financer les actions et projets de 16 138 associations locales, dont 86 % de très petites structures et 1 640 d’organisations régionales ou nationales pour la formation des bénévoles. En 2024, il devrait atteindre près de 70 millions d’euros dont 10 millions seront consacrés à formation des bénévoles. Ces subventions donnent la possibilité aux jeunes membres de réaliser des actions concrètes et impactantes au sein de leurs communautés.


L’accompagnement psychologique
 


L’engagement bénévole peut parfois être éprouvant sur le plan émotionnel. Pour soutenir les jeunes dans ces moments difficiles, l’association peut, comme SOS Amitié, offrir des services d’écoute et d’accompagnement psychologique. Cet accompagnement est crucial pour leur bien-être et leur persévérance dans leurs missions.

Une image contenant habits, Visage humain, personne, vesteDescription générée automatiquement
Bénévole et Sarah, chargée de la coordination et du suivi des projets chez LIFE, pendant la campagne 1 euro = 1 repas, Liban, 2023.

Quels sont les défis et perspectives du bénévolat chez les jeunes ? 


Malgré les avancées, le bénévolat chez les nouvelles générations rencontre encore des obstacles. Quelles sont les principales barrières ? Le manque de temps lié aux études ou à la recherche d’emploi est souvent cité. En outre, certains jeunes expriment une méfiance vis-à-vis des structures associatives, perçues comme rigides ou peu innovantes. De fait, certaines, depuis longtemps établies, ont parfois du mal à les intégrer de manière efficace.

Pour surmonter ces défis, les associations doivent continuer à innover. La flexibilité des missions, l’utilisation des réseaux sociaux pour mieux communiquer et recruter, ainsi que le développement de partenariats avec les établissements scolaires et universitaires sont des pistes prometteuses.
Le partenariat entre notre ONG LIFE et Sciences Po Saint-Germain offre aux étudiants de première année l'occasion de travailler sur des projets concrets, renforçant la mission de LIFE sur le terrain.

Emmaüs Connect s’associe avec YNOV Campus pour former des étudiants au reconditionnement des équipements numériques et à des missions de médiation numérique. Ils apprennent à aider les personnes en situation de précarité numérique à utiliser les outils informatiques et internet, et contribuent ainsi l’inclusion numérique​.

 

Le bénévolat de la jeunesse est un phénomène en pleine expansion, soutenu par des initiatives variées et un engagement fort des associations. Les chiffres montrent une mobilisation croissante, mais aussi des besoins spécifiques en termes de soutien et de reconnaissance. Pour maintenir cette dynamique, il est essentiel de continuer à adapter les actions et les missions aux attentes et aux contraintes des nouvelles générations, tout en valorisant leur apport inestimable à la société.
Les associations, les institutions et les jeunes eux-mêmes ont tous un rôle à jouer pour faire du bénévolat une expérience enrichissante et durable. S'impliquer dans des activités bénévoles et dans la vie sociale est bénéfique non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour l’ensemble de la communauté.

Rejoignez une association dynamique, transparente et de confiance ! Agissons ensemble pour la planète ! 

Ready to contribute?

I am creating a collection

Contribute to projects that are important to you by creating an online solidarity fund with LIFE ONG.
Launching a fundraiser for an association has never been easier!

Share life around you

Share all the solidarity funds around you to create an ever greater solidarity momentum!

https://life-ong.org
🇰🇲 COMOROS EMERGENCY: Let's help them rebuild in the face of the cyclone
Donate now
🇰🇲 COMOROS EMERGENCY